LES ILES ORCADES DU SUD

 

Avec 280 jours de précipitations neigeuses et 520 heures d’ensoleillement annuels, les îles Orcades du Sud présentent un des climats les plus effroyables de l’Antarctique : recouvertes à 85% de glace, il y pleut, neige et des vents puissants y soufflent quasi constamment. Le temps y est très souvent nuageux et les îles se trouvent fréquemment plongées dans le brouillard.

L’archipel n’abrite que deux stations scientifiques. L’une, Argentine, est une station météorologique et climatique dénommée Orcadas. Il s’agit de la plus ancienne station en activité à ce jour. La seconde, station de la British Antarctic Survey (programme britannique de recherches pour l’Antarctique), mène des études biologiques concernant les populations marines et d’oiseaux de mer des environs.
Avec 280 jours de précipitations neigeuses et 520 heures d’ensoleillement annuels, les îles Orcades du Sud présentent un des climats les plus effroyables de l’Antarctique : recouvertes à 85% de glace, il y pleut, neige et des vents puissants y soufflent quasi constamment. Le temps y est très souvent nuageux et les îles se trouvent fréquemment plongées dans le brouillard.
L’île du Couronnement, la plus grande de l’archipel, abrite un grand nombre d’oiseaux venant s’y reproduire. On y trouve notamment le rare Pétrel des neiges ainsi que divers colonies de manchots.
Mais curieusement le principal intérêt scientifique de l’île porte sur les mousses et étendues herbeuses qu’on y trouve durant l’été. Certaines tourbes du sol seraient en effet vieilles de 4500 ans !





En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici