LA MER DE WEDDELL ET SNOW HILL

 

Baptisée du nom de l’explorateur et phoquier britannique James Weddell, cette mer présente des conditions de navigation des plus redoutables. Il s’agit d’une sorte d’usine à icebergs. Ceux-ci se détachent des trois grandes barrières de glace présentent en mer de Weddell : les barrières Larsen, Ronne et Filchner. A cela s’ajoute la présence de la banquise entravant la progression des bateaux et la rendant très délicate même pour les brise-glaces.

Deux expéditions au XXème siècle souffrir des terribles conditions rencontrées en mer de Weddell. Le bateau l’Antarctic de la mission scientifique du suédois Otto von Nordenskjöld déposé sur Snow Hill fut coulé par les glaces ainsi que le trois mâts, l’Endurance, d’Ernest Shackleton alors qu’il tentait de rejoindre le continent blanc pour en effectuer la traversée intégrale.

Aujourd’hui l’un des principaux attraits du voyage en mer de Weddell, au delà du spectacle splendide offert par les icebergs, consiste à se rendre à la rencontre de sa Majesté antarctique : le manchot empereur. Durant les mois d’hiver, celui-ci évolue sur la banquise proche du continent où il vient se reproduire. En 1986, plusieurs colonies furent découvertes sur les côtes est de la mer de Weddell et tout récemment, en 1997, un survol aérien permis d’identifier une 44ème colonie sur Snow Hill.

Petite île de l’archipel bordant la pointe nord de la Péninsule Antarctique, Snow Hill doit son appellation à l’épaisse couche de neige qui la recouvrait lorsque l’expédition Nordenskjöld y débarqua en 1901. Les scientifiques y élevèrent une petite cabane qui leur permit d’hiverner deux années consécutives en Antarctique.
Otto von Nordenskjöld entreprit depuis Snow Hill l’exploration de la Terre de Graham, nom donné à la pointe nord de la Péninsule, et des îles alentours, les îles Joinville. Il conclut pour l’époque d’importantes recherches scientifiques. L’Antarctic fut le premier bateau à naviguer sur le bras de mer séparant la Terre de Graham des îles Joinville. Celui-ci fut baptisé Antarctic Sound en hommage au navire de l’expédition. Aujourd’hui les bateaux transitent par sa spectaculaire Vallée des Icebergs où dérivent de gigantesques blocs de glace amenés de Mer de Weddell.

 

 

 





En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici