Retour choix de la croisière Accueil

La Patagonie de la Préhistoire

Les premières traces d’une population ayant habité la Patagonie remontent à 35 000 ans av. J.-C., période du Pléistocène comme le démontrent les fouilles archéologiques, des sites « Monte Verde I » et « Monte Verde II » situés en Patagonie, proches de Puerto Montt dans la région des Lacs (Xe région). Ces découvertes ont également montré que des humains ont occupé ce lieu en 15 000 ans av. J.-C. (fin du Pléistocène et début de l’Holocène (vers la fin du paléolithique supérieur). Des fouilles dans la grotte de Pali Aike, située sur dans le parc national Pali Aike ont mis en évidence la présence d’une population humaine comprise entre 12 000 et 8 000 av. JC environ. Ce sont le site le plus ancien de la Patagonie australe. D’autres établissements furent relevés à Los Toldos, en province de Santa Cruz avec des vestiges datant du Xe millénaire av. J.-C.. Le Chili préhispanique était peuplé par divers peuples amérindiens qui s’étaient installés à la fois dans la Cordillère des Andes et sur la côte.

Les Picunches, Mapuches qui ont formé la communauté la plus nombreuse, les Huilliches, les Chonos vivaient dans la région centrale et le sud ; et les Onas, les Yagans et les Alacalufes dans la Patagonie australe dont la Terre de Feu où les Mánekenks vivaient en ces lieux depuis près de 10 000 ans. Ces premiers habitants chassaient les mylodons (animaux semblables à de grands ours, mais avec une tête ressemblant à celle d’un camélidé, aujourd’hui disparus) et les hippidions (chevaux sud-américains disparus eux aussi, il y a 10 000 ans), en plus des guanacos, lamas et nandous. Pour les populations vivant au bord des Océans, ils pêchaient, des poissons, des mollusques grâce à des canoës en écorce de lenga, aussi ils cueillaient des champignons nommés pan de indios ou « Llao-Llao » un genre de (Cyttaria) qui parasitent les arbres du genre Nothofagus.

Près de la province de Santa Cruz , il est possible de voir les peintures de mains et de guanacos dessinés vers 13 000 ans (« stylistique A », le niveau culturel le plus ancien), puis vers 7 300 av. J.-C. sur les parois de la Cueva de las Manos (Río Pinturas (« stylistique B », second niveau culturel). Les deux sites sont déclarés patrimoine culturel de l’Humanité par l’UNESCO.

 

 

 





En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici